Bourse aux vélos de Zurich

Bourse aux vélos de Zurich

Pas toujours besoin du super vélo de plus de mille francs. Les bourses aux vélos font de plus en plus d’adeptes. Visite éclair à celle de Zurich.

Dès 8 heures du matin, des centaines de vélos attendent les acheteurs. Et leur nombre ne cesse d’augmenter. Le processus est tout simple: il suffit d’apporter son vélo, de fixer le prix, de payer l’emplacement et de déposer le vélo.

Jens est déjà dans la file d’attente des vendeurs et ne sait pas encore combien demander pour son vélo couché qui a une histoire passionnante à raconter. «J’ai franchi tous les cols suisses avec ce vélo. Même le Saint-Gothard.» Avec son confortable deux-roues, il a fait des kilomètres avant de se planter en descente dans un virage «quelque part du côté de Bellinzona». Même si Jens s’est blessé et que sa monture était en pièces, ils se sont remis tous les deux de cette chute. Un acheteur va sûrement bientôt faire son apparition. Pour le prochain aventurier. Mais ce ne sera pas Valerio. Lui, il a besoin de son nouveau vélo, acheté à 250 francs et des poussières, pour se rendre de A à B. Il vit et travaille à Zurich. Dans ce contexte, peu importe l’allure de sa monture, ou nous nous trompons? «Mais si, le style joue aussi un rôle important ici», nous dit-il. Valerio a repéré un Allegro Velo qui n’est pas des plus jeunes mais est toujours bien conservé.

Sibylle, une Zurichoise, propose un modèle encore plus ancien. Son vélo Allegro l’a emmenée partout dans les années quatre-vingts. Entre autres, en Belgique. Avion, vélo dans la soute et c’est parti. «Il existait sûrement déjà des vélos de location sur place. Mais je voulais découvrir le pays avec le mien», nous raconte-t-elle. Le nouveau vélo d’Annemaria n’ira sûrement pas plus loin que Zurich. L’Italienne travaille à Zurich et a découvert un vélo violet. On ne voit que lui dans la masse et tous avouent autour d’elle que «ce vélo est magnifique». Aucun doute, il l’est. Et c’est une super affaire pour 250 francs. Cela vaut donc le coup de faire un tour à la bourse aux vélos. Même si Valerio lance un avertissement: «Sans un expert avec soi ou un bon copain qui s’y connaît un peu, je ne viendrais pas ici.» On ne veut quand même pas payer plus que nécessaire.

Prochaines bourses aux vélos de Zurich, Helvetiaplatz (organisées par Pro Velo): 27 juin, 18 juillet, 29 août, 26 septembre

Comment ça marche:
Tout le monde peut participer à la bourse aux vélos. Pas besoin de prendre rendez-vous. Il suffit d’apporter son vélo aux dates et heures indiquées (en général, deux heures avant l’ouverture de la bourse). Vous pouvez fixer vous-même le prix de vente, les experts sur place vous aidant à trouver le meilleur rapport qualité-prix. Vous devez toujours payer le prix de l’emplacement, en général environ 5 francs. Cette taxe vous sera remboursée si vous vendez votre vélo. Afin d’éviter la vente de vélos volés, tous les vendeurs doivent présenter une pièce d’identité.

Son vélo l’a suivie partout.

Sibylle et son fidèle Allegro

Son vélo l’a suivie partout.

Il hante maintenant les routes avec ce vélo de course.

Valerio de Zurich

Il hante maintenant les routes avec ce vélo de course.

Toute sa fierté: une trouvaille de la bourse aux vélos.

Annemaria, une Italienne qui travaille à Zurich

Toute sa fierté: une trouvaille de la bourse aux vélos.

Évaluer
5/5 étoiles (1 Stimme)

Commentaires

 

Appliquer

Vue par liste

Vue par carte